L’Aïkibudo

L’Aïkibudo

L’Aïkibudo

Art martial tarditionnel et évolutif d’origine japonaise, l’Aïkibudo est enseigné sous l’autorité de Maître Alain Floquet.

Délégué IMAF  (Institut international des Arts Martiaux du Japon) pour l’Europe, il représente 3 écoles d’arts martiaux japonais classées « Bien culturel important » au Japon.

Mtre Floquet au sujet de ces 3 écoles écrivait :

Le Daïto Ryu Aïkijujutsu et le Katori shinto Ryu sont les 2 berges d’un fleuve, dont le Yoseikan Shinto Ryu est le lit dans lequel s’écoule l’Aïkibudo. Les berges de ce fleuve sont les rails de la tradition, et l’Aïkibudo le flux de la modernité ».

Plus précisemment, l’Aïkibudo est l’héritier d’une expérience séculaire dans l’art de la guerre, transmise au fil des générations au sein du clan TAKEDA sous le nom de DAÏTO RYU AIKIJUJUTSU.

Méthode secrète d’autodéfense des chefs de ce clan, ces techniques ne furent divulguées hors de celui-ci qu’au début du XXème siècle par le Mtre TAKEDA Sokaku dont le plus célèbre élève fut Morihei UESHIBA :

Ueshiba

Celui-ci modifiera tout au long de sa vie le DAÏTO RYU AIKIJUJUTSU pour en faire un art moderne, éducatif, ludique et spirituel sous le nom d’AÏKIDO.

Cependant, le Mtre Minoru MOCHIZUKI, un des premiers élèves de Mtre UESHIBA, enseignera la forme restée encore proche du DAÏTO RYU telle qu’il l’apprit de Mtre UESHIBA, correspondant à la période 1930/40, et qui conserve son caractère martial, en l’enrichissant de son expérience de judo et du KATORI SHINTO RYU. Par la suite, il nommera sa pratique AIKIDO-JUJUTSU du YOSEIKAN qu’il créa en 1929.

Mtre Minoru MOCHIZUKI importera l’AÏKIBUDO en France en 1951. Il formera 2 français à son art : Jim ALCHEIK (décédé en 1962) puis le disciple de ce dernier, Alain Floquet.

En 1982, Mtre Alain Floquet changea en accord avec Mtre Minoru MOCHIZUKI, le nom  AIKIDO-JUJUTSU en  AÏKIBUDO pour nommer sa pratique issue de son évolution et de ses recherches.

Mtre Floquet renoua le contact avec l’école mère, le DAÏTO RYU AIKIJUJUTSU (canal historique) et intégra ces connaissances originelles dans son enseignement de l’AIKIBUDO aux côtés de celles de l’école d’armes TENSIN SHODEN KATORI SHINTO.

Cette dernière qui signifie littéralement :  « Art martial ancien » est une école de KOBUDO. Le KOBUDO est le nom donné aux disciplines utilisant les armes traditionnelles comme le KEN-JUTSU (combat au sabre), le IAI-JUTSU (art de tirer le sabre), le BO-JUTSU (combat au bâton long, le NAGINATA-JUTSU (bâton d’environ 1,80 prolongé par une lame d’une soixantaine de cm).

Ainsi, au sein de notre école, l’art antique et originel se trouve préservé, alors que l’Art évolutif s’exprime pleinement en harmonie avec le temps et les êtres.

Close

CONTACT

N'hésitez pas à nous solliciter pour obtenir des informations !

  • Contact

    [contact-form-7 id="17"]
  • Subscribe error, please review your email address.

    Close

    You are now subscribed, thank you!

    Close

    There was a problem with your submission. Please check the field(s) with red label below.

    Close

    Your message has been sent. We will get back to you soon!

    Close